Sélectionner une page

Petit article, après avoir bien galéré 😅, sur comment installer WordPress et Drupal en multi-sites sur un seul serveur Debian et le tout dans l’ordre, c’est cadeau 😉

Installation de sudo : 

Au cas où vous ne l’avez pas, car cela vous simplifiera grandement les choses pour les étapes à suivre.

➡ Lancer l’installation du paquet sudo en tapant la commande :

apt-get install sudo

Rendue :

#dev@myserver:~$ su
#Password: #root@myserver:/home/dev
# apt-get install sudo
#Reading package lists… Done
#Building dependency tree
#Reading state information… Done
#The following NEW packages will be installed:
#sudo
#0 upgraded, 1 newly installed, 0 to remove and 0 not upgraded.

➡ Puis ouvrir le fichier /etc/sudoers avec votre éditeur de texte :

nano /etc/sudoers

➡ Ajouter alors la ligne user qui sera votre user :

user ALL=(ALL:ALL) ALL

juste après la ligne :

root ALL=(ALL:ALL) ALL

En prenant soin de remplacer pour votre nom d’utilisateur standard (non-root). Exemple ci-dessous avec mon utilisateur dev :

# This file MUST be edited with the ‘visudo’ command as root.
# Please consider adding local content in /etc/sudoers.d/ instead of
# directly modifying this file.
# See the man page for details on how to write a sudoers file.
Defaults env_reset Defaults mail_badpass Defaults secure_path= »/usr/local/sbin:/usr/local/bin:/usr/sbin:/usr/bin:/sbin:/bin »
# Host alias specification
# User alias specification
# Cmnd alias specification
# User privilege specification root ALL=(ALL:ALL) ALL
dev #includedir /etc/sudoers.d

➡ Une fois terminé mettre votre Vm sur mode d’accès par pont.

Modification fichier host :

➡ Relancer votre Vm et taper :

hostname -I

Pour connaitre l’ip de sa Vm.

➡ Ensuite retourné sur votre pc physique et ouvré le fichier Host en mode administrateur et y renseigner l’ip et le nom du site exemple :

192.168.1.130 www.site1.com

192.168.1.130 www.site2.com

Puis enregistré.

➡ On remet sa Vm en mode Nat puis on recherche et installe les mises à jour :

apt-get update && apt-get upgrade

Création des répertoires :

➡ Ensuite on créer les dossiers qui vont recevoir les sites :

sudo mkdir /var/www

📢 Astuce : Appuyer sur la flèche du haut pour rappeler l’ancienne commande et rajouter au fur et à mesure au lieu de tout réécrire 🙂

sudo mkdir /var/www/html  

sudo mkdir /var/www/html/site1 

sudo mkdir /var/www/html/site2

➡ On met le bon groupe apache nommé sous debian :

sudo chown www-data:www-data /var/www/html/site1 

sudo chown www-data:www-data /var/www/html/site2

Installation d’Apache HTTP server :

apt-get updateapt-get -y install apache2

Installation de WordPress:

➡ Avec la commande wget, nous téléchargeons la dernière version de WordPress.

cd /tmp

wgethttp://wordpress.org/latest.zip

➡ Décompression de l’archive dans « /var/www/html/site1 » Nous allons installer unzip pour la décompression ensuite déplacer le dossier vers html :

apt-get install unzip

unzip latest.zip -d /var/www/html/site1

cd /var/www/html

rm index.html 

cd /var/www/html/site1

cp -R wordpress/* ./  

rm -Rf wordpress

➡ On donne les droits à l’utilisateur et au groupe d’Apache (www-data) sur les répertoires concernés (Étape importante) :  

cd /var/www

chown -R www-data:www-data *

find -type d -exec chmod 0755 {} ;

find -type f -exec chmod 0644 {} ;

Installation de Drupal :

➡ Pour commencer, ouvrez votre terminal. Il faut ensuite vous rendre dans le répertoire qui contiendra le site Drupal que nous allons installer.

Pour cela, entrez la ligne suivante :

cd /var/www/html/site2

➡ Une fois dans le bon répertoire, il faut maintenant télécharger l’archive depuis le site Drupal.org :

wgethttps://www.drupal.org/download-latest/tar.gz

➡ Le téléchargement de l’archive se lance. Une fois celui-ci terminé extrayez son contenu :

tar -xvf tar.gz

➡ Nous allons maintenant chercher le nom du dossier pour le renommer :

ls

Le nom du dossier apparaît alors comme le montre l’image.

Dans ce tutoriel, le dossier porte le nom de la version actuelle de Drupal, soit la 8.6.2. De votre côté le nom du dossier doit donc différer car la version ne sera pas la même. Vous pouvez le renommer comme vous le souhaitez.

➡ Pour l’exemple, nous le renommons par ‘drupal’. Entrez à la place de « drupal-8.6.2 » le nom de votre dossier :

mv drupal-8.6.2 drupal

➡ Maintenant on va entrer dans le dossier pour pouvoir y apporter des modifications :

cd drupal

Ensuite comme wordpress, on donne les droits à l’utilisateur et au groupe d’Apache (www-data).
Pour vérifier simplement où vous vous situez, utilisez cette commande :

pwd

Si, comme dans l’image, le résultat de cette commande se finit bien par ‘…/site_drupal’ alors vous êtes dans le bon dossier. Si ça n’est pas le cas, entrez cette ligne de commande :

cd /var/www/html/drupal

➡ Une fois assuré d’être au bon endroit vous pouvez entrer cette commande :

sudo chown -R www-data:www-data *

Installation php :

apt-get -y install php php-mysql php-curl

Installation de MariaDB Server :

apt-get -y install mariadb-server

➡ Configuration de MariaDB Server :

mysql_secure_installation

Enter current password for root (enter for none): tapez le mot de passe root de votre serveur
Set root password? [Y/n] Y
New password: Entrer le Mot de passe
Re-enter new password: Re-Entrer le Mot de passe
Remove anonymous users? [Y/n] Y
Disallow root login remotely? [Y/n] Y
Remove test database and access to it? [Y/n] Y
Reload privilege tables now? [Y/n] Y

Création des VirtualHost :

➡ On créer nos virtualhost dans l’espace de configuration des sites « available » baser sur la configuration par défaut :

sudo cp /etc/apache2/sites-available/000-default.conf /etc/apache2/sites-available/site1.dev.conf

Puis :

sudo cp /etc/apache2/sites-available/000-default.conf /etc/apache2/sites-available/site2.dev.conf

➡ On édite les deux fichiers pour mettre le bon dossier vers le site et son bon servername :

sudo nano /etc/apache2/sites-available/000-default.conf /etc/apache2/sites-available/site1.dev.conf

➡ Minimum il faudra rajouté ta configuration selon tes besoins et faire de même pour ton site2 :

<VirtualHost *:8081>
ServerName site1.dev
ServerAdmin webmaster@localhost
DocumentRoot /var/www/html/site1.dev
ErrorLog ${APACHE_LOG_DIR}/error.log
CustomLog ${APACHE_LOG_DIR}/access.log combined
</VirtualHost>

➡ Enregistre les modifications

➡ Maintenant il faut activer les sites :

sudo a2ensite site1.dev.conf
sudo a2ensite site2.dev.conf

➡ Relancer apache :

sudo service apache2 reload

➡ Remettre sa Vm en mode accès réseau sur pont.

➡ Aller sur le navigateur de votre pc physique et rentrer l’adresse :

www.site1.com et/ou www.site2.com

Et maintenant ne reste plus que les réglages de ces cms, qui sont devenus amis comme pingouin 😉